sommaire


Extrait de l'édito de Bernard Ginisty

Bernard Ginisty est philosophe, cofondateur d'ATTAC, ancien directeur de Témoignage Chrétien.

« Je crois qu’il faut apprendre à attendre comme on apprend à créer. Il faut semer patiemment les graines, arroser avec assiduité la terre où elles sont semées et accorder aux plantes le temps qui leur est propre. Si les hommes politiques et les citoyens apprennent à attendre dans le meilleur sens du mot, manifestant ainsi leur estime pour l’ordre intrinsèque des choses et ses insondables profondeurs, s’ils comprennent que toute chose dispose de son temps dans ce Monde et que l’important, au-delà de ce qu’ils espèrent de la part du Monde et de l’Histoire, c’est aussi de savoir ce qu’espèrent le Monde et l’Histoire à leur tour, alors l’humanité ne peut pas finir aussi mal que nous l’imaginons parfois. » Vaclav Havel
Il est tellement rare d’entendre un homme politique inscrire son action dans le respect des mouvements de fond qui traversent les consciences des citoyens qu’il me paraît important d’inscrire ce propos en ouverture de ce cahier de Sources qui se fait l’écho, au-delà du spectacle médiatique et des pensées uniques, des mutations silencieuses qui seules préparent le futur.