L’amitié,
voie de perfection

par Jacqueline Kelen

Ce n’est pas de l’amitié au sens galvaudé du terme – souvent faite de rapprochements dus au hasard ou d’alliances nouées par intérêt – dont Jacqueline Kelen nous entretient ici, mais de cette affinité du cœur et de l’esprit qui unit librement deux êtres. Ainsi comprise, l’amitié fait appel au meilleur chez l’homme, car elle requiert bienveillance, patience, attention et désintéressement réciproques. Ainsi vécue, elle devient vertu, recherche du bien et de la sagesse, et donc voie d’accomplissement moral et spirituel. Toute la tradition philosophique et spirituelle occidentale l’a ainsi définie depuis l’Antiquité, théologiens et spirituels chrétiens voyant sa source et sa finalité en Dieu, et la reconnaissant comme le reflet de son amour parmi les humains.