sommaire


 

Rendre visible l’invisible
Frère Jean

Photographe de presse, de mode et de publicité, le futur Frère Jean organise des expositions personnelles en France et à l’étranger. En 1983, lors d’un reportage en Grèce, bouleversé par la vie des moines, il devient à son tour moine au Mont Athos, puis en Terre Sainte. De retour en France, en 1993 il fonde la Fraternité Saint-Martin, association d’artistes chrétiens, et en 1996 le Skite Sainte Foy, lieu de prière et de retraite orthodoxe dans les Cévennes.