sommaire


La jeunesse éternelle des « Verdoyants »
entretien avec Marguerite Kardos

Ancienne universitaire, linguiste orientaliste spécialiste de la civilisation sumérienne,longtemps disciple d’un maître soufi, Marguerite Kardos est aussi naturopathe et pratique l'énergétique chinoise traditionnelle.
Elle donne des conférences et des ateliers sur les médecines sacrées et ce qu’elles supposent de soins complets de l’être, comme sur les Dialogues avec l’ange, transmis par sa compatriote Gitta Mallasz.

... Il n’y a pas d’âge pour être jeune. La jeunesse se nourrit d’un contact intime et amoureux avec le Vivant. « Le contraire de la naissance est la mort, mais la vie n’a pas de contraire. La Vie est une et indivisible », dit l’ange dans les Dialogues. Les anges sont toujours représentés comme des jouvenceaux.
J’ai eu la chance de rencontrer des émerveillés, qui m’ont fait communier au nectar dont se nourrissent les « Verdoyants ». Mes grands-parents et mes maîtres, Mounir Hafez et Gitta Mallasz, m’ont plongé dans la Source d’Eau vive. Des poètes et des mystiques m’ont accompagnée depuis toujours. Leur ardeur m’a sans cesse ramenée au « Royaume », insituable sur nos cartes mais à la portée du pèlerin en quête de la fontaine de Jouvence...