UN ZEN OCCIDENTAL


coordonnées


Nous écrire

Un Zen Occidental
58 rue Armand Saffray
72000 Le Mans
France

http://www.zen-occidental.net


L’association « Un Zen Occidental » entend promouvoir le Zen dans la diversité des cultures et des traditions sociales dans lesquelles il s’inscrit.

Le bouddhisme, selon les animateurs de l’association, est riche de la pluralité des contextes culturels et anthropologiques où il existe. Un Zen Occidental met l’accent, dans son approche, sur la compréhension profonde du bouddhisme, sur la pratique de la méditation et le travail intérieur de ses membres.
L’association est constituée de plusieurs groupes de méditants qui proposent des séances toutes les semaines (Paris, Cannes, Nantes). Le Groupe de Paris, appelé « Communauté Patience et Douceur », se réunit depuis 1999.

L’enseignant de Un Zen Occidental est Éric Rommeluère.
Né en 1960, il a commencé la pratique de la méditation en 1978 sous la direction du maître zen Taisen Deshimaru, dont il a reçu les préceptes bouddhistes en 1979 (ordination laïque), puis à nouveau en 1981 (ordination monastique). Après la mort de Taisen Deshimaru en 1982, son apprentissage se prolonge avec le maître Ryôtan Tokuda, de l’école Zen Sôtô pour l’Amérique du Sud puis de l’Europe. Il est son maître-racine.
En octobre 2001, il a reçu à Tôkyô la transmission du dharma de Gudô Nishijima, traducteur et commentateur des œuvres du maître zen Dôgen.

Eric Rommeluère est l’auteur de plusieurs ouvrages comme Les fleurs du vide (Grasset, 1995), Le Guide du Zen (Hachette, 1997), ou encore Les Bouddhas naissent dans le feu (Le Seuil, 2007). Il est vice-président de l’Université Bouddhique Européenne.
L’enseignement d’Eric Rommeluère s’enracine dans une tradition bouddhiste vivante, notamment dans les enseignements des maîtres zen contemporains orientaux ou occidentaux comme Ryôtan Tokuda, Kôshô Uchiyama, Isshô Fujita, Sodô Yokoyama, Gudô Nishijima, Mike Chôdô Cross, Taigen Dan Leighton, Sheng-yen, John Crook, Taizan Maezumi rôshi ou encore Bernard Glassman.

À Paris, la Communauté Patience et Douceur (groupe affilié) se réunit plusieurs fois par semaine pour des méditations. Plusieurs journées et week-ends de méditation sont également proposés tout au long de l'année à Paris (01 40 44 53 94).
À Cannes, le groupe Les Trois Trésors se réunit les mardis et jeudis soirs au 13 avenue Laugier.
À Nantes, le groupe de méditation du Centre Tchenrezik se réunit les mardis soirs au 18 rue du Pélican - 44400 Rezé.
Rommeluère Éric
Éric Rommeluère est un enseignant bouddhiste de la tradition Zen. Né à Paris en 1960, il a commencé à pratiquer la méditation en 1978 sous la direction du maître zen Taisen Deshimaru dont il a reçu les préceptes bouddhistes en 1979 (ordination laïque), puis à nouveau en 1981 (ordination monastique). Après la mort de Taisen Deshimaru en 1982, il a continué son apprentissage du Zen avec le maître Ryôtan Tokuda, ancien missionnaire de l’école Zen Sôtô pour l’Amérique du Sud puis de l’Europe. En octobre 2001, il a reçu à Tôkyô la transmission du dharma de Gudô Nishijima, traducteur et commentateur des œuvres du maître zen Dôgen. Éric Rommeluère a publié plusieurs ouvrages : « Les fleurs du vide » (Grasset, 1995), « Le Guide du Zen » (Hachette, Le Livre de Poche, 1997), « Le Larousse des religions » (Larousse, 2005, en collaboration), « Les bouddhas naissent dans le feu » (Seuil, 2007), « Le bouddhisme n'existe pas » (Seuil, 2011), « Le bouddhisme engagé » (Seuil, 2013), « Se soucier du monde » (Almora, 2014), « Le kesa conforme au dharma » (Les Nuages blancs, 2014). Il a été ou reste impliqué dans plusieurs organisations bouddhistes françaises et internationales. Il a notamment été de nombreuses années vice-président de l’Université Bouddhique Européenne (aujourd'hui Institut d'Études Bouddhiques), un institut d'enseignement académique du bouddhisme à Paris. Il est toujours membre du conseil de surveillance du Western Chan Fellowship, une association zen britannique, et membre du comité éditorial du Journal of Global Buddhism. Il est également membre de S'Éveiller, un collectif de bouddhistes engagés. En 1999, il a fondé l’association Un Zen Occidental.

Une conférence d'Éric Rommeluère


Voir le film ici.

On peut voir et écouter ici une conférence d'Éric Rommeluère sur : la méditation laïque : phénomène de société ?


La méditation de pleine conscience, parfois qualifiée de méditation laïque, connaît un formidable essor depuis quelques années. Il s’agit d’une pratique de santé ou de mieux-être, dont les techniques sont inspirées du dharma (l’enseignement du Bouddha), mais qui s’en détache résolument. L’engouement qu’elle suscite est si puissant qu’il peut corriger les discours et les pratiques des instructeurs bouddhistes qui parlent désormais de méditation comme s’il s’agissait de cette seule pratique de pleine conscience. Il s’agit d’un véritable phénomène de société. La pleine conscience est légitimée par des médecins qui font figure d’autorités sociales, elle est relayée par des prescripteurs sociaux, les médias qui en vantent les bienfaits, elle est intégrée par l’entreprise. Une question surgit inévitablement : cette nouvelle forme de méditation remplit-elle une fonction sociale ?


__


Pour découvrir toutes les actualités du centre, cliquez ici.

 

Nouvelle recherche