MOUVEMENT DES FOCOLARI


coordonnées


Nous écrire

Mouvement des Focolari

 
France

http://www.focolari.fr/


Fondé par Chiara Lubich (1920-2008), le mouvement Focolari est d’inspiration catholique.
Le terme de « Focolari » est une référence au « feu » évangélique qui anima cette Italienne au début du mouvement. C’est autour de l’image de Dieu comme « Dieu Amour » que ce mouvement diffuse l’enseignement évangélique, notamment dans sa dimension de charité. C’est en 1939 qu’elle a l’intuition de sa vocation. La fondatrice prendra le nom de Chiara en référence à sainte Claire d’Assise. En 1964, elle est reçue en audience par le Pape Paul VI, qui reconnaît le mouvement comme une « œuvre de Dieu ». En 1984, le pape Jean-Paul II confirmera cette reconnaissance en visitant le Centre international des Focolari, dans la banlieue de Rome.

Résolument engagée dans le dialogue œcuménique, Chiara Lubich a aussi participé à des rencontres spirituelles interreligieuses, comme en 1981, au Japon, lorsqu’elle pu témoigner de son expérience intérieure dans un temple bouddhiste, devant 10 000 personnes. La même année, elle interviendra dans l’emblématique mosquée Malcom X, dans le quartier de Harlem, à New York. Le mouvement des Focolari est présent sur tous les continents. Lors de la VIIe Assemblée de la Conférence mondiale des Religions pour la Paix, qui eut lieu à en Jordanie, en novembre 1999, Chiara Lubich prononçait un discours au titre significatif : « Une spiritualité pour une vie en commun », dont voici un extrait :
« Durant ces jours, nous avons éprouvé le poids d’une énorme responsabilité, celle de représenter nos traditions religieuses face à ce qui est le défi le plus important adressé à ce millénaire finissant et à celui qui va commencer : celui d’édifier un monde nouveau et jouissant de la paix. Les différents problèmes examinés, les plans d’action en faveur de la paix, la déclaration finale de cette Assemblée, tout cela nous appelle à un engagement qui peut paraître hors de portée de nos forces et de nos moyens. C’est pourquoi il est essentiel que nous gardions à l’esprit les grands idéaux qui nous ont poussés à nous rencontrer, car ce n’est qu’en croyant en eux que nous pourrons faire face aux défis de l’avenir. Nous savons que ce qui a poussé les fondateurs de la Conférence et ce qui continue à nous rassembler, c’est l’amour de la paix. Nous sommes ici parce que, comme eux, nous sommes convaincus qu’en dépit de tout, la paix est possible et que c’est le seul chemin possible vers un futur digne des plus hautes valeurs humaines. Nous sommes ici parce que nous sommes profondément convaincus que travailler pour la paix correspond à notre vocation la plus intime, aux aspirations les plus profondes du cœur humain et, en un mot, à notre être de femmes et d’hommes de religion. (…) Le Mouvement Focolari que je représente existe depuis plus de cinquante ans et nous ne cessons de nous émerveiller de la façon dont Dieu a tracé pour nous un chemin qui croise tous les autres chemins spirituels. Tout en préservant sa propre identité, ce chemin nous permet de rencontrer et de comprendre les grandes traditions religieuses de l’humanité. En d’autres termes, à mesure que nous écoutions et obéissions à l’Esprit, nous avons appris un art dont le monde a le plus grand besoin aujourd’hui : l’art d’aimer. »

 

Nouvelle recherche