MONASTÈRE SAINTE PRÉSENCE


ÉGLISE ORTHODOXE CELTIQUE

coordonnées


Nous écrire

Monastère Sainte-Présence
Le Bois-Juhel
56130 Saint Dolay
France
Téléphone
02 99 90 11 01
http://www.eoc-coc.org


L’une des plus anciennes Églises du monde chrétien
Fondée en l’an 37, elle rayonna sur toute l’Europe, tout en restant fidèle à sa tradition, sa spiritualité et son esprit pendant douze siècles. Restaurée en 1866, elle retrouve peu à peu un héritage d’une très grande richesse. L’Église Orthodoxe Celtique (E.O.C) est l’une des Églises les plus anciennes du monde chrétien. Elle fut fondée par saint Joseph d’Arimathie en l’an 37, en Grande-Bretagne, en un lieu appelé aujourd’hui Glastonbury (Somerset). En l’an 63, un autre disciple, saint Aristobule vint également sur le sol britannique. En six siècles, toutes les Iles Britanniques seront christianisées. Cette Église, qui s’épanouit hors de l’Empire romano-byzantin, garda la fraîcheur de l’Église des temps apostoliques. Elle fut libre de tout pouvoir temporel, pauvre et extraordinairement dynamique avec ses nombreux monastères. De l’Irlande à l’Écosse, de la Bretagne aux confins de l’Europe, des milliers de moines celtes ont apporté une spiritualité qui, à la suite des premiers pères d’Occident, fit la gloire du Ier millénaire. De grands noms ont marqué son histoire : Patrick, Brigit, Colomba, Brendan, Samson, Amand, Fare, Colomban et tant d’autres.
L’Église Orthodoxe Celtique perdit sa souveraineté à la fin du XIIe siècle, mais elle fut restaurée en 1866, par la grâce d’un homme inspiré, l’évêque Jules Ferrette et l’intuition d’un Métropolite de l’Église Orthodoxe syrienne, Pierre l’humble, le futur Patriarche Pierre-Ignace IV.

En 1955, saint Tugdual, fondateur du monastère Sainte-Présence, en Bretagne, restaura le monachisme celtique et sa spiritualité, si proche de celle de saint François d’Assise. En 1977, Mgr Mael, actuel Primat de l’E.O.C., mit en œuvre de profondes réformes. Depuis, cette Église ne cesse de grandir, se réappropriant son histoire, ses traditions, son rite et son esprit. De nouvelles communautés naissent sur trois continents. Elle est une part importante de l’héritage du christianisme occidentale, mais sans ostracisme à l’égard des autres Églises et des religions.
Les monastères de moines et moniales sont une terre d’accueil et de paix ouverte à tous les hommes dans le respect de la tradition et des convictions de chacun. De nombreuses personnes y viennent pour une simple visite, un conseil spirituel ou font une retraite de quelques jours.

Le monastère Sainte-Présence, à Saint-Dolay (56), est devenu le cœur du renouveau de cette Église. Un lieu d’hébergement : « l’Oasis Saint-Joseph », permet d’accueillir des visiteurs et des retraitants. La Liturgie Eucharistique est célébrée quotidiennement ainsi que les offices monastiques selon le rite de l’Église Occidentale ancienne. Des conférences et enseignements sont donnés régulièrement. Les moines et les fidèles pratiquent quotidiennement la méditation selon la mystique de la prière de Jésus. Le clergé et les fidèles sont ouverts à tout dialogue œcuménique et sont également engagés dans le dialogue interreligieux. Les enfants et les adolescents participent à des camps au sein d’un mouvement de scoutisme ouvert et très engagés dans la connaissance et la protection de l’environnement avec une vraie dimension spirituelle.

Si le monachisme est une part importante de l’Église Orthodoxe Celtique, les diacres et les prêtres peuvent être mariés. Les évêques sont toujours des moines issus de l’un des monastères. Bien qu’elle soit appelée « celtique », cette Église n’est pas ethnocentrique. Son nom fait référence à ces origines et bien que qualifiée d’occidentale, elle est pluriethnique. L’E.O.C fait partie d’une union de trois Églises appelée : Communion des Églises Orthodoxes Occidentales. Toutes les informations complémentaires se trouvent sur le site. Un bulletin : Sainte Présence paraît chaque mois. (Mgr Marc)
de Saint-Dolay Tugdual
Tugdual de Saint-Dolay (Jean-Pierre Danyel) (1917-1968) est le restaurateur en 1955 de l'Église orthodoxe celtique en France, et particulièrement en Bretagne. Il est considéré comme un saint par l'Église orthodoxe celtique actuelle (É.O.C), qui l’a canonisé en 1996. Le monastère Sainte-Présence, qui a repris l’ancien nom de l’ermitage de saint Tugdual, s'inscrit dans la continuité de son esprit, de sa spiritualité et de la tradition des Pères de l'antique Église Celtique.

__


Pour découvrir toutes les actualités du centre, cliquez ici.

 

Nouvelle recherche