L’ASSOCIATION INTERNATIONALE SOUFIE ALÂWIYYA (AISA)


coordonnées


L’Association Internationale Soufie Alâwiyya (AISA)
34 rue Georges Boisseau
92110 Clichy-la-Garenne
France
Téléphone
01 74 90 07 67
http://aisa-net.com/


Au début du siècle dernier, la voie soufie Darqâwiyya-Shâdiliyya prit le nom de ‘Alâwiyya-Darqâwiyya-Shâdiliyya,
ce dernier ajout faisant référence au cheikh al-’Alâwî, le fondateur éponyme de cette nouvelle branche et revivificateur du soufisme au XXe siècle. Son enseignement et sa pensée ne cessent de nourrir les intellectuels et les chercheurs ainsi que celles et ceux qui veulent s’engager dans une spiritualité vivante. Après ses successeurs, Cheikh Hadj Adda et Cheikh Hadj al Mahdi, l’actuel guide spirituel Cheikh Khaled Bentounes poursuit son œuvre au service de la voie.

La Voie Soufie ‘Alâwiyya s’est dotée d’une structure associative selon les dispositions de la loi 1901 en Europe.
Sans but lucratif, cette association est libre de toute attache idéologique ou politique. L’Association Internationale Soufie Alâwiyya (AISA) a pour vocation première de faire mieux connaître le soufisme comme cœur de la révélation mohammadienne, vecteur d’une spiritualité de paix tant intérieure qu’extérieure.
Œuvrant à l’approfondissement et au rayonnement de la pensée du Cheikh Ahmad Mustafâ Al-’Alawi, l’association dispense un enseignement soufi de nature à sauvegarder et revivifier un précieux patrimoine spirituel de l’humanité.
Hors de toute perspective prosélyte, l’Association est ouverte à toutes celles et tous ceux qui veulent travailler avec sincérité à leur éveil personnel et, surmontant les habituels clivages religieux ou sociaux, désirent humblement concourir à l’avènement tant espéré d’une fraternité universelle authentique.
L’Association a pour vocation seconde de favoriser l’insertion des citoyens musulmans et de leurs enfants au sein de la société plurielle actuelle, de susciter un dialogue constructif entre toutes les composantes, religieuses ou non religieuses, d’une société devenue, de toute évidence, multiconfessionnelle, multiculturelle et multiethnique.
D’abord spirituelle, sa mission est aussi éducative, culturelle et humaniste. Elle s’accomplit par des actions pédagogiques dont le but est la transmission d’une connaissance, de valeurs et de savoirs universels. Ces actions concernent l’organisation de conférences et de congrès, les rencontres spirituelles, les manifestations culturelles (comme le festival du Mawlid), les rencontres interreligieuses, ainsi que les séminaires de formation.
Le cheikh Khaled Bentounes, président fondateur de AISA, parcourt le monde depuis de nombreuses années et se fait le témoin d’une culture de paix, de fraternité et d’espérance, soucieux d’unir les efforts des uns et des autres afin de dégager un dénominateur commun nourri par des valeurs universelles partagées. Il souligne que « si l’Islam est un corps, le soufisme en est le cœur, on y réapprend à goûter la saveur de Dieu dans le silence de l’instant. »
Bentounes Cheikh Khaled
Le Cheikh Khaled Bentounès, né en 1949 à Mostaganem, est depuis 1975 le guide spirituel de la confrérie soufie ‘Alawiyya. À la mort en 1975 de son père, le Cheikh Hadj al-Mahdi Bentounès, guide de la confrérie, Khaled Bentounès, alors étudiant, est désigné par le conseil des sages pour prendre la succession du défunt. Il devient ainsi le 46e maître spirituel de la confrérie soufie ‘Alawiyya. En 1990, il fonde les Scouts musulmans de France, association reconnue par le ministère de la Jeunesse et des Sports. En 1999, il crée l'association Terre d'Europe, trait d'union entre l'islam et le monde occidental afin de favoriser un dialogue de paix et de réconciliation. En janvier 2000, le Cheikh Bentounès est l'initiateur du colloque international "pour un islam de paix" qui se déroule à l'Unesco. En 2001, il fonde l'association AISA ONGI (Association internationale soufie Alawiyya, organisation non gouvernementale internationale), qui a pour vocation principale d'œuvrer à l'émergence d'une société du mieux vivre ensemble, en s'appuyant sur un héritage spirituel et humaniste. En 2003, le Cheikh Bentounès est l'un des fondateurs du Conseil français du culte musulman. Écrivain, pédagogue, conférencier et acteur du dialogue inter-religieux, le Cheikh Bentounès parcourt le monde depuis de nombreuses années, principalement l'Europe, l'Afrique et le Moyen-Orient pour transmettre l'enseignement traditionnel du soufisme. Le Cheikh Khaled Bentounès est l’auteur de nombreux livres, dont : « La fraternité en héritage : histoire d'une confrérie soufie » (Albin Michel, 2009), « Thérapie de l'âme » (Koutoubia, 2009), « Le Coran, Jésus et le judaïsme » (Desclée de Brouwer, 2004), « Vivre l'Islam » (Albin Michel, 2006), « L'homme intérieur à la lumière du Coran » (Albin Michel, 1998), « Le soufisme, cœur de l'islam » (Albin Michel, 2014).

 

Nouvelle recherche