KARMA KAGYU TENDAR LING


coordonnées


Nous écrire

Ina et Claude Diolosa
La Boria Del Cheyrou
24580 Plazac
France
Téléphone
05 53 50 86 02
http://karmapafoundation.eu


Se présentant comme « Institut d’étude et de méditation bouddhiste »,
Karma Kagyu Tendar Ling est placé sous l’autorité spirituelle du XVIIe Gyalwa Karmapa Orgyèn Trinley Dorjé.
Ce centre déploie une importante activité, outre celle relative à la transmission de l’enseignement de l’école Kagyu, aux relations entre le bouddhisme et l’écologie.

Il diffuse les brochures et ouvrages suivants :
Guide concernant l’environnement pour les monastères, centres et communautés bouddhistes Karma Kagyu
Protection de l’environnement naturel - 108 gestes pour améliorer l’environnement.
Gyalwang Karmapa S.S. le XVIIe
Le mot Karmapa signifie « Celui qui incarne l’activité des bouddhas » ou « l’incarnation de toutes les activités des bouddhas ». Selon la tradition tibétaine, les grands maîtres éveillés ont le pouvoir de renaître de façon intentionnelle sous l’aspect d’un maître afin de poursuivre les enseignements de leur incarnation précédente. En 1985, un enfant naquit dans une famille de nomades dans la région du Lhatok, à l’est du Tibet. Le jeune nomade portait le nom d’Apo Gaga. Des disciples du XVIe Karmapa, suivant les instructions secrètes que celui avait laissées, le reconnurent en tant que XVIIe Karmapa, Orgyèn Drodul Trinley Dorjé. Celui-ci fut intronisé au monastère de Tolung Tsourpou, au Tibet Central, en 1992, avec la permission du gouvernement chinois, en présence de plus de 20 000 fidèles. A Tsourpou, le Karmapa étudia les sciences bouddhistes de l’esprit, apprit les rituels, et pratiqua les arts sacrés. Il commença également à accorder des initiations et à participer aux divers rituels du monastère. Pendant les années où S.S. le Karmapa résida à Tsourpou, il entreprit de reconstruire le monastère et de restaurer les temples. Souhaitant recevoir les initiations et transmissions de sa lignée, alors que la plupart des maîtres de la lignée Kagyu résidaient en Inde, le Karmapa quitta secrètement le Tibet avec quelques compagnons en direction de l’Inde. Le 5 janvier 2000, il arriva à Dharamsala, où il rencontra S.S. le Dalaï Lama. Depuis cette époque, le XVIIe Karmapa réside près de Dharamsala, à l’Université Tantrique de Gyuto. En 2008, il a reçu la permission de voyager aux Etats-Unis afin d’enseigner le Dharma pour la première fois en Occident.

 

Nouvelle recherche