FÉDÉRATION RIMAY


coordonnées


Nous écrire

Fédération Rimay

 
France


Il existe différents centres en Europe, vous trouverez la liste complète sur le site de l’Institut Karma Ling : www.karmaling.org


Paris

 
France
Téléphone
01 42 71 44 86
http://www.sanghalokaparis.rimay.net


Lyon

 
France
Téléphone
04 78 42 81 59
http://www.sanghalokalyon.rimay.net


Marseille

 
France
Mobile
06 22 23 15 58
http://www.sanghalokamarseille.rimay.net


Belgique - Bruxelles

 
France
Téléphone
+32 (0)2.534.15.94
http://www.sanghalokabruxelles.rimay.net


Suisse - Genève

 
France
Téléphone
+41 (0) 22 751 00 19, le soir
http://www.sanghalokageneve.rimay.net


Cette structure fédère les Sangha Lokas ou cercles de pratiquants.
Les Sangha Lokas sont reliés à la transmission héritée de Khyabjé Kalou Rinpoché et de Denys Rinpoché à sa suite. Ensemble, ils constituent la communauté ou Sangha Rimay. Celle-ci est reconnue par le gouvernement français depuis 1994.

Les Sangha Lokas sont très importants dans la transmission.
Ils offrent la structure pour accueillir les nouvelles personnes, organiser des rencontres régulières entre anciens selon un programme d’étude et de pratique définie, établir un programme d’enseignements, et renforcer les liens fraternels entre ses membres.
Il existe de nombreux Sangha Lokas dans différentes villes en France et aussi dans d’autres pays d’Europe. Leur liste complète figure sur le site de l’Institut Karma Ling : www.karmaling.org.
Kalou Rinpoché Khyabjé
Khyabjé Kalou Rinpoché (1904-1989) fut l’un des plus grands maîtres tibétains contemporains. Né au Tibet oriental, dans la province du Kham, il semblait prédisposé à devenir un être exceptionnel car sa naissance fut accompagnée de signes extraordinaires. L’enfant montra très jeune son goût pour la contemplation et son désintérêt pour les plaisirs ordinaires. Aspirant à la vie spirituelle, il fut ordonné moine dès l’âge de treize ans au monastère de Pelpung, le principal monastère Kagyü du Tibet oriental, siège du Taï Situpa. Celui-ci le reconnut alors comme l’« émanation de sagesse » de Jamgön Kongtrül Rinpoché. A seize ans, Khyabjé Kalou Rinpoché effectua la traditionnelle retraite de trois ans des lamas. Son maître de retraite, Norbu Töndrup, lui donna différentes transmissions, en particulier celles des lignées Karma et Shangpa Kagyü. A vingt-cinq ans, Khyabjé Kalou Rinpoché choisit de se consacrer totalement à la pratique. Il pratiqua ainsi durant douze ans dans des retraites himalayennes, en ermite solitaire. La renommée de sa réalisation le fit appeler comme maître de méditation du monastère de Pelpung. En 1957, suite à l’invasion chinoise, Kyabjé Kalou Rinpoché partit pour le Bhoutan. En 1966, il s’établit en Inde, à Sonada, où il fonda le monastère et les centres de retraite qui devinrent sa résidence principale et le siège de la tradition Shangpa Kagyü. C’est à cette époque, vers 1968, que les premiers Occidentaux qui devinrent ses disciples, l’y rencontrèrent. Par la suite, encouragé par le Dalaï-Lama et le Karmapa, il contribua largement à la diffusion du bouddhisme en Occident, où il fonda de nombreux centres du Dharma et centres de retraite aux Etats-Unis et en Europe.
Rinpoché Denys
Denys Rinpoché est l’héritier spirituel direct de Kyabjé Kalou Rinpoché, il est le fondateur et le supérieur du Sangha Rimay, communauté internationale de pratiquants du dharma reconnue par le gouvernement français en 1994. Né à Paris en 1949, en quête d’une voie de sagesse authentique, il découvre la tradition du Bouddha et se rend pour la première fois en Inde en 1968. Au cours de ce voyage, il rencontre Kalou Rinpoché, et, devenu son disciple, il le rejoint dans son monastère de Sonada, aux contreforts de l’Himalaya indien. Durant près de dix ans, il y étudie les textes sacrés tibétains et pratique en retraite, et reçoit le cœur des enseignements et pratiques des plus grands maîtres tibétains des différentes écoles. Il devient à cette époque l’assistant personnel de Kalou Rinpoché et son interprète lors de ses premiers voyages en Occident. Il participe ainsi à l’implantation des premiers centres du dharma en Europe. En 1976, il accomplit en France la première retraite traditionnelle de trois ans qui se déroule en Occident. A sa sortie, Kalou Rinpoché lui confie la direction spirituelle de ce qui deviendra l’Institut Karma Ling en Savoie. En 1984, il investit Denys Rinpoché comme continuateur de sa lignée. En 1994, Tai Situ Rinpoché le reconnaît comme l’un des représentants officiels de la tradition Kagyu en Europe. Devenu l’héritier spirituel de Kyabjé Kalou Rinpoché, Denys Rinpoché accompagne depuis trente ans de nombreux Occidentaux sur la voie de l’éveil. Sa double formation, universitaire en France et de lama dans la tradition tibétaine, associée à de longues retraites yogiques ont fait de lui un enseignant accompli. Il est particulièrement estimé pour la clarté de sa présentation de l’essence de la voie du Bouddha dans l’intelligence de notre langue et du monde d’aujourd’hui.

__


Pour découvrir toutes les actualités du centre, cliquez ici.

 

Nouvelle recherche