CONFÉRENCE MONDIALE DES RELIGIONS POUR LA PAIX


coordonnées


Nous écrire

Conférence mondiale des Religions pour la Paix
8 bis rue Jean Bart
75006 Paris
France
Mobile
06 23 70 91 21
http://www.religionspourlapaix.org/


Créée en 1986, cette association est la section française de la Conférence Mondiale des Religions pour la Paix.
Elle « réunit des membres des grandes traditions religieuses implantées en France et dont le but est de travailler à la rencontre entre religions, ainsi que de collaborer avec d’autres acteurs de la société civile, dans un objectif de paix, de solidarité, de vivre ensemble et de meilleure connaissance mutuelle ».
Ses membres sympathisants appartiennent aux traditions catholique, protestante, orthodoxe, musulmane, juive, bouddhiste, hindoue, sikh, bahaïe. Le physicien musulman Ghaleb Bencheikh préside le conseil d’administration de la section française de la Conférence Mondiale des Religions pour la Paix. Celle-ci organise des rencontres autour des textes fondateurs des religions, des sessions d’écoute et de recueillement, des réunions de dialogue interreligieux..

La Conférence Mondiale des Religions pour la Paix, à l’échelle internationale, elle, est née en 1970, à Tokyo, au Japon. La Charte de la Conférence précises ses objectifs et principes.
En voici quelques extraits :
« En vue de son objectif, la CMRP veut éclairer les situations conflictuelles les impliquant les religions ou les prenant comme prétexte et discerner les différences de convictions et de valeurs en s’appuyant sur la réalité du terrain. »
« La CMRP refuse tout syncrétisme et tout prosélytisme ; sa crédibilité vient de la diversité religieuse clairement différenciée reflétée dans ses structures et du travail en commun qu’elle préconise dans toutes ses actions. »
« La CMRP veille à ne pas devenir un front commun des religions, un organisme politique ou tout autre forme contraire à sa mission. Elle envisage naturellement de coopérer avec les hiérarchies religieuses. »
« La CMRP peut mobiliser les ressources spirituelles des religions pour stimuler la promotion de la dignité humaine, la recherche de la paix, la lutte contre toutes les formes de fanatisme religieux ou la défense de causes urgentes de l’humanité. »

 

Nouvelle recherche