COMMUNAUTÉ SAINT-JEAN


coordonnées


Nous écrire

Prieuré Notre-Dame de Rimont

71390   Fley-Rimont
France
Téléphone
03 85 98 18 98
Fax
03 85 98 11 54
http://www.stjean.com


Si la Communauté Saint-Jean est née, formellement, en 1978, sa véritable création remonte à 1975.
A cette date, plusieurs étudiants français suivent, à l’Université de Fribourg, en Suisse, l’enseignement d’un professeur de philosophie, le Père dominicain Marie-Dominique Philippe (1912-2006). Certains de ces étudiants, désireux de vivre leur foi chrétienne selon les règles d’une voie monastique, lui demandent de devenir leur père spirituel. En 1978, le groupe de ces fidèles est rattaché à l’abbaye cistercienne de Lérins. C’est à ce moment qu’il prend le nom de Communauté Saint-Jean, en référence à l’un des principaux disciples du Christ. Les frères de la Communauté Saint-Jean sont appelés les « petits-gris », à cause de la tunique grise qu’ils portent. En 1982, la Communauté fonde son premier monastère, dans la ville bourguignonne de Rimont. L’année suivante, elle ouvre le noviciat à Saint-Jodard (diocèse de Lyon). En 1986, la Communauté est reconnue comme Institut religieux de droit diocésain, sous la dépendance de l’évêque d’Autun. En 2001, le Père Marie-Dominique Philippe se met en retrait de l’administration générale de la Communauté. Le Père Jean-Pierre Marie est élu premier prieur général. En 2010, le Père Thomas Joachim lui succède à cette fonction.

La Communauté a fondé plusieurs prieurés dans le monde. Quelques années après la fondation de la Communauté des Frères de Saint-Jean, sont apparus les Sœurs contemplatives et, ensuite, les Sœurs apostoliques. A ces trois communautés, il faut joindre de nombreux laïcs, les oblats de Saint-Jean. La synergie de toutes ces communautés et organisations forme, au sein de l’église catholique, une nouvelle famille spirituelle, la Famille Saint-Jean.
La Communauté Saint Jean articule dans son enseignement les dimensions philosophique, théologique et mystique de la foi chrétienne. Les frères et les sœurs vivent leur spiritualité à travers trois alliances, explicitées dans l’évangile de Jean. La première alliance est celle avec Jésus, dans l’eucharistie, la seconde avec Marie, et la troisième est celle avec Pierre, en la personne du Saint-Père.

 

Nouvelle recherche