COMMUNAUTÉ DU CHEMIN NEUF


coordonnées


Communauté du Chemin Neuf
10 rue Henry IV
69287 Lyon Cedex 02
France

http://www.chemin-neuf.org


Issue d’un groupe de prière, au sein de l’Église catholique, la Communauté du Chemin Neuf s’est constituée en 1973, à Lyon, grâce à une initiative du père jésuite Laurent Fabre.
Son nom provient de la « montée du Chemin-Neuf », qui fut son premier lieu de réunion. Elle s’inscrit dans la mouvance du Renouveau Charismatique. La Communauté du Chemin Neuf, forte de 700 membres, est le noyau de la « Communion du Chemin Neuf ». Les frères et les sœurs de la Communion soutiennent et participent aux activités et missions de la Communauté, et cela dans près de trente pays. Si la Communauté a été reconnue en 1973 par le Cardinal Renard, c’est en 1984 qu’elle reçoit le statut d’Association publique de fidèles, par le Cardinal Albert Decourtray, archevêque de Lyon. En 1993, la Communauté est reconnue comme congrégation religieuse par l’Etat.

L’orientation de la Communauté du Chemin Neuf est clairement œcuménique. Elle accueille en son sein des laïcs et des religieux catholiques, anglicans, réformés, orthodoxes, etc. En France et dans le monde, plusieurs évêques et responsables religieux ont confié à la Communauté du Chemin Neuf la charge de paroisses, maisons et abbayes, parmi lesquels, outre la « maison mère », située à Lyon : Les Pothières, à Anse ; la maison-forte de Montagnieu, à Soleymieu ; l’abbaye d’Hautecombre ; l’abbaye Notre-Dame des Dombes, au Plantay ; l’abbaye de Sablonceaux ; le Cénacle de Tigery ; le Centre œcuménique et artistique de Chartres ; le Monastère de Bouvines ; le Centre Notre-Dame du Roucas, à Marseille ; les paroisses de Mazargues, à Marseille, de St Denys de la Chapelle, à Paris, de Ste Madeleine, à Villeurbanne-Charpennes, de Ste Madeleine et St Léonard, à Angers.

La Communauté dispose également de nombreux foyers pour les étudiants dans les grandes villes françaises.

 

Nouvelle recherche