CENTRE DE RETRAITE KALACHAKRA


PARIS ET SAINT COSME

coordonnées


Centre de retraite Kalachakra
Les Hautes Grouas
72110  Saint-Cosme-en-Vairais
France
Téléphone
01 40 05 02 22
http://www.centre-kalachakra.com
Dans la Sarthe depuis 2008, notre centre de retraite, lieu de paix et de calme permet de sortir des habitudes quotidiennes, pour se consacrer de façon guidée à la progression spirituelle.


Centre de retraite Kalachakra Paris
5 passage Delessert
75010 Paris
France
Téléphone
01 40 05 02 22
http://www.centre-kalachakra.com/
Au coeur de Paris depuis 1988, le centre propose des enseignements philosophiques, méditations et activités culturelles à un rythme adapté aux contraintes de la vie parisienne.


Se retirer des activités quotidiennes, des problèmes et des perceptions ordinaires
pour se donner l’opportunité de méditer sur la réalité des phénomènes loin des distractions ordinaires, et de cette manière nous pouvons entraîner notre esprit dans la Voie vers l’Éveil. La sagesse de la méditation permet la réalisation et l’intégration des enseignements, elle est à la maturation des sagesses nées de l’écoute et de la réflexion.
Cette sagesse est à la base de la création du centre de retraite Kalachakra en 2008. C’est le prolongement naturel des programmes d’études et enseignements que nous proposons à Paris. Il offre des possibilités de retraites bouddhistes près de Paris : des retraites de méditations intensives propre au bouddhisme tibétain, et des pratiques plus relaxantes, dans un environnement serein, porteur de réflexion et de découverte.

Nous proposons trois types de retraites de groupe encadrées par des pratiquants expérimentés :
- Méditations analytiques (sur la Voie Graduée vers l’Eveil)
- Méditations sur l’esprit (Vippassana et Calme mental)
- Tantriques (sur la pratique d’une divinité)

Des retraites individuelles sont également possibles, dans cet espace vert et ouvert.. Le centre est situé à la campagne, à moins de 2 h de Paris, à Saint-Cosme-en-Vairais, près de La Ferté-Bernard, dans la Sarthe.
Yéshé Lama Thoubten
Né en 1935 au Tibet, Lama Thoubten Yéshé fut reconnu enfant comme la réincarnation de l'abbesse du monastère de Chimé Lung, une célèbre yogini. Il entra à l'âge de six ans au monastère de Séra, où il prit l'ordination deux ans plus tard. Après l’invasion du Tibet, Lama Yeshé poursuivit ses études en Inde. Il fonda en 1971 le monastère de Kopan, près de Katmandou, et poursuivit sa tâche en enseignant directement en anglais à un nombre toujours croissant d'Occidentaux attirés par son rayonnement. Quelques années plus tard, il avait fait naître plus de soixante centres d'études, de retraite, de soins, léproseries, maisons d'édition, et autres structures réparties de par le monde et regroupées au sein de la Fédération pour la Préservation de la Tradition Mahayana (FPMT). Lama Thoubten Zopa Rinpoché est né au Népal en 1946. A l'âge de trois ans, il fut reconnu comme la réincarnation d'un grand lama. A l'âge de dix ans, il se rendit au Tibet, où il étudia et médita dans le monastère de Guéshé Domo Rinpoché, jusqu'à ce que l'invasion du Tibet par les Chinois en 1959 le force à quitter le pays pour trouver asile au Bouthan. Rinpoché se rendit ensuite au camp de réfugiés tibétains de Buxa Duar, où il rencontra Lama Thoubten Yéshé. En 1974, avec Lama Yéshé, il commença à voyager dans le monde pour enseigner en anglais et établir des centres de Dharma. Quand Lama Yéshé quitta son corps, Lama Thoubten Zopa Rinpoché prit la direction spirituelle de la FPMT, qui continue à se développer sous sa précieuse direction.

 

Nouvelle recherche