ABBAYE SAINT-PIERRE DE SOLESMES


coordonnées


Nous écrire

Père Hôtelier Abbaye Saint-Pierre de Solesmes
1 place Dom Guéranger
72300 Solesme
France
Téléphone
02 43 95 03 08
Fax
02 43 95 68 79
http://www.solesmes.com


Le monastère Saint-Pierre de Solesmes, qui domine la Sarthe, à deux de Sablé, entre Le Mans et Angers, a été fondé aux environs de l’an 1010 sur demande de Geoffroy de Sablé aux Bénédictins de l’abbaye mancelle de La Couture.
Jusqu’à la Révolution il en fut le prieuré principal, ne dépassant pas dix moines, faute de place, car le village de Solesmes existait depuis des siècles. C’était un petit monastère pour la ville et la région de Sablé. Ruiné par la Guerre de Cent Ans, il se releva et fut décoré, à la fin du XVe siècle et au XVIe, de splendides ensembles sculptés (mises au tombeau du Christ et de la Vierge) dits « Saints de Solesmes ». Il entra dans la Congrégation de Saint-Maur en 1664. Vidé de ses religieux en 1790, il reprit vie en 1833 grâce à l’initiative de l’abbé Prosper Guéranger, dont l’œuvre restauratrice fut reconnue par Grégoire XVI en 1837. Erigé alors en abbaye, le monastère fut à l’origine de la Congrégation bénédictine de Solesmes, qui compte aujourd’hui, en France et à l’étranger, plus d’une trentaine de maisons, abbayes ou prieurés, dont huit monastères de moniales, issues de l’abbaye Sainte-Cécile de Solesmes, fondée par Dom Guéranger (1805-1875) et Mère Cécile Bruyère (1845-1909) en 1866.

Connu pour ses nombreux écrits, surtout liturgiques, le fondateur orienta ses moines vers les recherches sur les origines et le développement du plain-chant grégorien.
Après lui, ces travaux prirent un grand développement, menant à l’édition d’un vaste répertoire, que Pie X déclara en 1904 « chant officiel de l’Eglise romaine ».
L’œuvre se poursuit, en relation avec des grégorianistes de différents pays (livres, revues, CD, etc.)

L’hôtellerie du monastère, de capacité relativement limitée, accueille à longueur d’année ceux qui désirent trouver un lieu de prière, de calme, de beauté, avec possibilités assez étendues d’assistance spirituelle.

L’église de l’abbaye est ouverte chaque jour et se visite librement. Les offices (sauf les vigiles très matinales) sont accessibles à tous. On ne peut visiter l’intérieur du monastère, où vivent et prient plus de cinquante moines, mais une exposition permanente en donne une idée, et la visite extérieure, vue de la rive opposée de la Sarthe, est toujours possible. A tout moment, entre les offices, on peut demander à parler à un père, pour entretien spirituel ou confessions.

Horaire des offices(tous en grégorien) : laudes à 7 h 30, messe à 10 h, sexte et none à 13 h et 13 h 45, vêpres à 17 h (horaire modifié à certains jours), complies à 20 h 30.

 

Nouvelle recherche