Vous êtes ici : Accueil  - Actualités

« L’ENFANCE DES ARBRES », UNE MAISON D’ÉDITION DÉDIÉE À LA POÉSIE

18 avril 2017

« Nous sommes appelés à pleins poumons à faire neuf ce qui était vieux,  
à croire à la montée de la sève dans le vieux tronc de l’arbre de la vie
»
                                                                     Christiane Singer


Créée en février 2017, la maison d’édition « L’enfance des arbres » s’inscrit dans le sillage du blog poétique qui porte ce nom : www.enfancedesarbres.com, créé par le poète et essayiste Jean Lavoué. La poésie est pour lui la voie majeure de l’intuition et du cœur. « Depuis dix ans, explique-t-il, le blog propose deux ou trois fois par semaine des textes d’auteurs pour lesquels la poésie ne se réduit pas à l’écriture du poème proprement dite, mais est plutôt, comme l’écrivait Georges Perros à son ami Brice Parain, « une manière d’être, d’habiter, de s’habiter ». Cette voie qui consiste d’abord à chercher à habiter le poème du monde restera la marque de la maison d’édition « L’enfance des arbres ». La poésie est un lieu privilégié de l’expérience spirituelle aujourd’hui et de sa transmission : dans le mouvement des saisons, de la vie, des rencontres, des événements et des chaos du monde, comme dans l’attention à la part de secret, d’invisible et d’indicible qu’ils recèlent ». Si le premier recueil publié début avril 2017, Ce rien qui nous éclaire  préfacé par Gilles Baudry, rassemble des textes de Jean Lavoué partagés ces deux dernières années sur  le blog,  d’autres poètes et auteurs seront aussi invités à venir nourrir, par la suite, cette aventure éditoriale.   Jean Lavoué précise que « la veine de l’écriture restera celle de « la sève dans la nuit de l’arbre »(Sulivan),  ou de la « légèreté d’un arbre dans le matin » (Cadou : entre souffle et spiritualité, une poésie du cœur ! ».  «Au-delà de recueils de poésie, des récits, des témoignages ou des essais, ajoute-t-il, seront aussi publiés, pourvu qu’ils soient attentifs à cette quête d’une voie libre de l’intériorité, ouverte à l’altérité et au dialogue avec les autres formes d’expression spirituelle, loin donc des croyances ou des visions exclusives de la vérité. La dimension de l’expérience singulière y sera première ».

Autres actualités

Une retraite à Assise (Italie) avec Swami Atmananda

France Culture : l’émission des Racines du ciel n’est pas reconduite cette année

Anniversaire de la visite de Lanza del Vasto à Gandhi en 1937

Soirée poésie - Femmes mystiques d'orient et d'occident